De nouvelles capacités...

J'ai envie aujourd'hui de vous parler de nouvelles capacités très récentes, lors de mes CA (Communications Animales).

Dernièrement un ami m'a demandé si je pouvais aider à retrouver une petite chatte, répondant au doux nom de "Plume" et vivant en pleine campagne. Je lui réponds par l'affirmative et lui demande des détails ainsi que des photos. J'ai besoin d'être informée dans ce cas du nom de l'animal, de celui de son gardien, ainsi que son lieu de vie, car cela m'aide à faire les visualisations pour communiquer avec le loulou. Je procède toujours de la même façon, je médite afin d'être dans un état "serein" de conscience modifiée, puis je mets selon mon humeur du moment, une musique d'ambiance, et/ou de la sonothérapie en haute fréquence (741 Hz, 528 Hz, 963 Hz...) avec la photo du loulou sur mon écran. Ensuite je me focalise sur la photo de l'animal puis je ferme les yeux, en me projetant par visualisation dans un endroit où je vais rencontrer l'animal. Ce peut-être une forêt, comme la pièce d'une maison... Là où va me porter mon imagination. Je me présente toujours à l'animal en lui donnant mon nom, et lui demande s'il est d'accord pour communiquer avec moi. Puis je lui envoie des questions sous formes d'images. En retour, je reçois également des images, un peu comme des petits films c'est toujours très brefs, des sortes de flashs, parfois se mêle des odeurs, et/ou des ressentis physique au niveau du corps. C'est d'ailleurs comme cela que j'ai pu détecter à temps une tumeur mammaire chez ma louloute Akira (femelle Maine coon), en avril 2017. Un soir, elle a grimpé comme à son habitude sur mon bureau, s'est mise assise face à moi tout en me fixant avec insistance. Par visualisation elle m'a montré un endroit à l'intérieur de son abdomen qui était de couleur rouge/orangé. Ce fut très bref, ensuite comme à mon habitude je l'ai brossé et je me suis aperçue qu'elle avait au niveau de ses mamelles une sorte de masse. Son vétérinaire à l'époque était très optimiste et ne jugeait vraiment pas nécessaire de pratiquer une opération. Mais Akira ne lâchait pas l'affaire, j'ai alors pris la décision de la faire opérer. Elle avait à cette époque 13 ans, je connaissais la dangerosité de cet acte, le vétérinaire m'avait prévenu et laissé un moment avec elle, au cas où elle ne se réveillerait pas. Fort heureusement tout c'est bien passé, il s'agissait bien une tumeur maligne (Adénocarcinome) son vétérinaire a enlevé toute la chaîne mammaire, pour éviter les risques de récidive.

Cependant, il peut arriver parfois que l'animal ne veuille pas interagir, alors il ne se passe rien. C'est à moi de respecter son choix, et de revenir vers lui un peu plus tard. C'est ce qu'il m'est arrivé dernièrement avec Plume (chatte). Un matin très tôt alors que j'avais pensé à elle toute la nuit essayant de communiquer avec elle sans succès, je sortais doucement de mon sommeil dans un état de semi-conscience, lorsque quelque chose d'extraordinaire m'est arrivée. J'ai pu expérimenter une incorporation d'âme à âme... Je me suis retrouvée dans le corps de Plume, je me voyais marcher dans un petit bois jouxtant ce qui semblait être une petite route départementale, avec de l'autre côté des prairies. Je pouvais sentir la bonne odeur de l'humus, les feuilles sous mes pattes car à cet instant je n'étais plus moi, j'étais devenue "Plume". Je me déplaçais comme un félin pouvant sentir chaque articulation, mon odorat était décuplé, je voyais avec ses yeux... Elle me montrait des prairies en contrebas, ainsi qu'un abris en tôle avec de la paille à l'intérieur et une vieille baignoire blanche. Puis comme je lui demandais si elle trouvait de quoi se nourrir, elle me montra comment elle sautait dans la paille à la façon d'un renard, attrapant ce qui semblait être une souris, ou un mulot car c'était vraiment très rapide, et d'un coup de dent elle broyait la tête en la croquant à pleine dents, laissant certains organes dont je ne saurais dire le nom, elle mangeait le reste du petit animal. Je pouvais entendre les petits os craquer sous ses crocs, lorsque j'ai eu dans ma bouche une odeur de sang se mélangeant à l'odeur de cette viande crue. Je vous passe les détails, je demandais gentiment à Plume de ne plus me montrer ce genre de choses, je pense que vous pouvez aisément comprendre pourquoi... Les détails obtenus dans cette communication ont pu être validés par la suite.

Ensuite, une autre demande avec une chatte dont je tairai le nom par respect pour sa gardienne. Comme à mon habitude, j'ai demandé des détails concernant le nom de la chatte, ainsi que celui de sa gardienne, et des détails sur son lieu de vie. J'ai préparé mon dossier avec les photos et renseignements, puis j'ai mis une photo sur mon écran PC qui m'a de suite interpellée. Je m'imprégnais de chaque détail, lorsque j'ai ressentis des douleurs abdominales, je pouvais entendre son cœur qui battait très fort, ralentissant tout à coup pour s'arrêter complètement. Alors à ce moment, un flot d'émotions m'a submergé, des frissons, une boule dans la gorge, des sanglots, puis un torrent de larmes. Mes doigts tremblaient sur le clavier, j'avais du mal à taper le compte rendu. Je savais tout au fond de moi, et le ressentais très fortement que cette petite louloute n'était plus. C'était la première fois que je vivais cette expérience avec un animal venant de décéder. J'ai bien sûr prévenu la gardienne, sachant que ce n'est jamais très évident de donner ce type d'informations. Alors j'ai été la plus douce possible pour annoncer la nouvelle. J'avais eu l'intuition ce jour-là de parler des signes que l'animal peut transmettre à son gardien. Et j'en ai été récompensée, lorsque la gardienne m'a raconté qu'elle avait été dans un champ à côté de sa maison pour chercher sa louloute, et qu'elle avait vu surgir devant elle une envolée de papillons de toutes les couleurs. Les papillons, quel merveilleux signe que celui-ci, signe d'une métamorphose, d'une évolution, mais également d'une "renaissance".

Il y a je crois une légende qui dit ceci : "nous sommes une petite chenille enfant, une grande chenille adulte, puis au moment de la vieillesse nous faisons notre chrysalide, pour partir sous la forme d’un papillon lorsque l’on meurt, reflet de l'âme qui renaît sous une nouvelle réalité."

Pour l'avoir vécu plusieurs fois, avec une extrême violence à la mort de ma douce Akira dans sa quinzième année fin 2018, qui est partie dans une agonie respiratoire de par sa maladie, une pancréatite en stade aigüe, me laissant complètement désorientée, et traumatisée car impuissante devant sa souffrance. J'avais à l'époque fait faire une communication pour être certaine des désirs de ma 'tite chérie, elle voulait rester auprès de mon fils et moi-même jusqu'à la fin. Je peux comprendre la douleur d'un gardien face à la mort de son animal tant aimé. De même qu'il est très difficile pour un gardien de savoir son animal décédé sans pouvoir lui faire un dernier adieux. Cela je l'ai vécu avec mon chat norvégien Arès en septembre 2004. Tout comme j'ai vécu également l'euthanasie avec mon chien Randy de race Colley en novembre 1991. Souvent les animaux sentent lorsque nous ne sommes pas prêts, ils nous laissent encore un peu de temps pour se faire à l'idée de leur grand départ. Akira m'a laissé une semaine entière, malgré cela je n'ai pas réussi, ou plutôt je ne voulais pas voir, je refusais cette réalité par trop cruelle... Je vivais dans un déni absolu. Il paraît que l'âme de l'animal reste sur le lieu de vie pendant quelques jours. Aussi, pourquoi ne pas mettre une jolie bougie blanche afin de lui rendre un ultime hommage et lui parler, comme s'il était encore là, lui envoyer plein d'Amour, afin qu'il puisse partir en paix. Merci à Jérôme Vibert (médium) de m'avoir informé de cela.

"Lorsque notre animal chéri aura rejoint sa dimension, il lui sera possible de nous envoyer des signes, le plus souvent dans les premiers jours ou semaines après le décès. Cette expérience indéfinissable porte un nom : VSCD, (Vécu Subjectif de Contact avec un Défunt), ou encore CAD pour : Communication Avec les Défunts.

Les VSCD les plus courants sont d’ordre :

  • Sensitif : évocation d’une sensation inédite "d’enveloppement d’Amour" et de chaleur intense, un sentiment de paix et de joie infini ;
  • Tactile : on se sent touché par une présence qui parfois peut refaire un geste familier du défunt ;
  • Symbolique : comme les papillons, les oiseaux ou les arcs-en-ciel ;
  • Physique : une lumière ou un appareil électrique qui s’allume ou s’éteint, une montre qui s’arrête définitivement à l’heure du décès ;
  • Visuel : vision partielle ou complète du défunt ;
  • Olfactif : une odeur évoquant le défunt.

On observe sur certaines VSCD la présence de papillons. Cette symbolique prend une dimension encore plus forte si l’on se souvient que, dans la mythologie grecque, l’âme acquiert des ailes de papillon. Ainsi elle peut manifester son Amour de différentes manières…"

Merci à Sarah DUMONT (Sources) pour m'avoir permis de vous transmettre ces détails qu'il me paraissait important de vous communiquer.

Egalement un autre lien que je trouve très pertinent sur la richesse des détails quand aux nombreux signes, alors chers gardiens soyez attentifs et gardez l'esprit ouvert : Les signes de l'au-delà.

Mon conseil, soyez le plus "positif" possible, la méditation aide grandement à rester serein, et ancré dans le moment présent. Restez attentifs aux signes subtils et merveilleux que votre animal chéri peut vous envoyer, pour l'avoir vécu avec ma douce Akira. J'ai pu quelques jours après son décès sentir sa présence et son odeur. Ce sont des moments juste magiques, cette impression tout à coup que votre animal est là à côté de vous, ce moment si plein d'Amour qu'on voudrait qu'il soit éternel...

Parfois, ce peut-être au détour d'un chemin lors d'une promenade que l'on avait l'habitude de faire avec notre loulou, on pense alors à lui et au même moment on voit un caillou, une feuille en forme de cœur, merveilleux témoignage de son Amour pour nous. Il peut arriver également que dans un film tout à coup un dialogue alors que l'on pensait à notre loulou chéri, cette sensation bizarre que l'acteur/l'actrice s'adresse à nous... Oh ! Combien de fois cela m'est arrivé alors que je pensais au même moment à ma douce Akira, ce qui faisait venir en moi un flot d'émotions... Ou encore, la forme d'un nuage alors que l'on est connecté en pensée à notre animal décédé, pour l'avoir expérimenté dernièrement en pensant à cette jument Téquila qui était devenue mon amie lorsque j'étais ado. J'ai envie de remercier au passage mon ami Jérôme Vibert (médium) qui m'a parlé de sa propre expérience avec sa chienne Falka, il a eu l'immense chance de pouvoir prendre une photo juste bluffante de sa louloute dans le ciel, une magnifique chienne husky.

Les animaux ne jugent pas, ils nous donnent un Amour Inconditionnel que je n'ai jamais pu retrouver chez l'humain, et ne souhaitent que notre bonheur. C'est bien pour cela que leur absence est si difficile à supporter, et que l'on peut ressentir ce grand vide à l'intérieur de nous lorsqu'ils s'en vont. Malgré cela il nous faut pourtant continuer à vivre, aller de l'avant et imaginer notre animal chéri heureux dans cette autre dimension, se dire qu'il n'est plus en souffrance, et qu'il nous voit de là où il se trouve, être fort pour lui, ne pas s'apitoyer sur soi. Car au final, c'est sur nous-mêmes que nous nous apitoyons...